ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Fixation failure after proximal humeral fracture osteosynthesis on osteoporotic bone

56 views

L’ostéoporose entraîne l’apparition d’une faible masse osseuse et la détérioration microarchitecturale de la structure osseuse. L’amincissement de la corticale osseuse combinée à des trabécules moins nombreux et plus minces conduit à des propriétés mécaniques diminuées. Il est bien connu que l’ostéoporose non traitée augmente significativement le risque d’une autre fracture et, en plus, aggrave la fixation de la fracture. Nous présentons le cas d’une femme de 73 ans présentant une fracture humérale proximale sur os ostéoporotique qui a subi une fixation de fracture avec des clous intramédullaires verrouillés et une défaillance ultérieure de fixation avec une migration de vis secondaire. La patiente avait une ostéoporose secondaire due à l’administration d’un corticostéroïde (Médrol) et aussi d’un antimétabolite et antifolate (méthotrexate) pour une polyarthrite rheumatoïde. Les radiographies ont été analysées pour la classification de la fracture, l’évaluation de la réduction de la fracture, le positionnement de l’implant et pour l’échec ultérieur de fixation. Six mois après la fixation de la fracture avec des clous intramédullaires verrouillés, la patiente présentait une douleur à l’épaule et une altération des mouvements d’abduction. Des radiographies de suivi ont montré une migration de la vis proximale en raison d’une masse osseuse locale diminuée. Une intervention chirurgicale avec retrait de la vis migrée a été effectuée avec la récupération complète de la patiente. Au suivi de six semaines, la patiente s’est présentée sans douleurs et avec une gamme complète de mouvements restaurée au niveau de l’epaule. Mots clés: ostéoporose, fractures, fixation des fractures, stabilité des implants, échec de fixation

Full text sources
Share.

About Author

Mihaela Ecaterina Rinja, Mihnea Andrei Dumitrescu et Dan Barbu

Leave A Reply