ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Histoire

RESULTAT DE LA COLLABORATION MULTILATÉRALE ENTRE LES PAYS BALKANIQUES

Après avoir dépassé la crise de la I-ère guerre mondiale, dans le contexte des contradictions entre les grands pouvoirs, les pays balkaniques ont fait des efforts pour trouver les moyens qui leur assurent l’indépendance nationale et l’intégrité territoriale.

En août  1927, à la Conférence de l’Union Interparlementaire qui s’est tenue au Palais de Luxembourg (Paris), les représentants des parlements grec et roumain ont proposé la création des conférences régionales des parlements du Sud-Est de l’Europe, sous les auspices de l’Union Interparlementaire, mais, sans résultat.

En septembre 1929, à la Conférence Interparlementaire pour le commerce (Berlin), Georgios Cefanderidis (ancien premier ministre grec), a proposé l’organisation de conférences interparlementaires des pays balkaniques, sans résultat.

En octobre 1929, au 27-ème Congrès Universel de la Paix (Paris), Papanastasiou (le premier ministre grec) et M.Ralea (député roumain) ont soutenu l’idée de l’organisation des conférences balkaniques pour assurer la paix et la collaboration dans les Balkans, idée qui a été acceptée.

La première Conférence balkanique s’est déroulée à Athènes, le 5 octobre 1930, où ont participé des délégués des pays balkaniques, de la Ligue des Nations, du Bureau International de la Paix et du Bureau International du Travail, au but de la collaboration économique, sociale, politique, intelectuelle et de la consolidation de l’indépendance des pays du Sud-Est de l’Europe.

A cette occasion a été approuvé le statut et ont été formés un Conseil permanent et un Bureau d’Information, en comprenant les délégués de chaque pays et a été adoptée une Résolution visant la paix et la collaboration dans les Balkans. S’est aussi formé un Bureau d’Information sanitaire et on a établi l’organisation d’une Conférence médicale balkanique et la publication d’un Bulletin d’information sanitaire.

La deuxième Conférence balkanique s’est déroulée à Istanbul, en octobre 1931, où a été adopté un pact multilatéral d’amitié et d’arbitrage et le désir des pays balkaniques pour le désarmement et la consolidation des relations paisibles entre les nations.

Entre 22-27 octobre 1932, à Bucarest, se sont déroulés les travaux de la III-ème Conférence balkanique, où on a élaboré et adopté un projet multilatéral balkanique qui prévoit le non recours à la guerre et des solutions amicales des différends et d’assistance mutuelle entre les pays respectifs en cas de conflits.

A cette occasion, Dr. Doc. Mitica Popescu-Buzeu a présenté un rapport envisageant la fondation d’une “Confédération Médicale Balkanique” (établie à la Conférence d’Athènes), qui a été acceptée sous le nom de “l’ Union Médicale Balkanique” U.M.B., le 24 octobre 1932, stipulant:

  • les buts de l’U.M.B.: relations entre les médecins et les hommes de science, la recherche médicale et l’organisation des manifestations scientifiques;
  • la fondation des sections nationales dans chaque pays balkanique: Albanie, Bulgarie, Chypre, Grèce, Yougoslavie, Roumanie, Turquie, République de Moldova ( à partir de 1993), dirigées par un comité formé d’un président, un viceprésident et un secrétaire
  • la création d’un Conseil général formé par les présidents de chaque section nationale;

On a adopté le Statut qui prévoyait:

  • le siège à Bucarest;
  • le Secrétaire: Dr. Doc. M.Popescu-Buzeu (à partir de 1936-le Secrétaire général);
  • le président: le président du Conseil national qui organise la manifestation scientifique;
  • la langue officielle: le français (à partir de 1988 a été adoptée la deuxième langue-l’anglais);
  • l’organisation des Semaines Médicales Balkaniques (S.M.B.), tous les deux ans;
  • l’emblême et la devise: Santé, l’Amitié, la Paix
  • les publications de l’U.M.B.

Le Conseil général, dans sa première séance, à Belgrade (septembre 1933), à l’occasion de la II-ème Semaine Médicale Balkanique,  a approuvé les décisions prises le 24 octobre 1932, à Bucarest et dans ses plus de 37 rencontres a coordonné toute l’activité de l’U.M.B. concernant les manifestations scientifiques, la parution des publications, la collaboration avec d’autres organisations médicales internationales, l’élection des secrétaires généraux, etc.

 

FONCTIONNEMENT DE L’U.M.B.

 

Entre 1932-1936, l’U.M.B. a fonctionné normalement, en organisant cinq Semaines Médicales Balkaniques (S.M.B.) dans divers pays.

A partir de 1937 jusqu’à 1962, son activité a été cessée à cause de la II-ème guerre mondiale.

Entre 1957-1961, ont été entreprises des démarches pour la reprise de son activité. Dr. Doc. M.Popescu-Buzeu a initié des rencontres avec chaque pays balkanique et a élaboré une monographie: ”L’U.M.B. – sa genèse, son activité et la reprise des travaux” (1962), distribuée dans tous les pays balkaniques.

La première rencontre a été à Bucarest (1957), à l’initiative du Dr. M.Popescu-Buzeu, avec la participation de Grèce, Turquie et Yougoslavie. En 1960, aux rencontres avec la Bulgarie-Turquie,  Istanbul et puis avec la Roumanie-Bulgarie à Sofia, a été formé un Comité d’initiative pour l’ organisation de la VII-ème Semaine Médicale Balkanique.

En 1962 (12-19 mai), à Bucarest, l’activité de l’U.M.B. a été reprise par l’organisation de la VI-ème S.M.B., qui a établi:

  • la création de 14 divisions médicales, de toutes les spécialités, en plus la stomatologie et la pharmacie et des commissions médicales pour chaque spécialité;
  • des thèmes pour les réunions futures

 

MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

 

Les Semaines Médicales Balkaniques (S.M.B.)

Depuis sa fondation jusqu’à présent se sont tenues 30 S.M.B., à l’exception de la période 1937-1961 (cessation de l’activité).

La première S.M.B. a eu lieu début octobre 1932, à Athènes (juste avant la fondation de l’U.M.B.).

Les S.M.B. se sont déroulées en: Bulgarie (6), Grèce (5), Yougoslavie (4), République de Moldova (2), Roumanie (6) et Turquie (7).

Les thèmes présentés ont visé: la collaboration sanitaire, l’Hygiène, le Paludisme dans les Balkans, les maladies véné riennes, la Tuberculose, les Urgences médico-chirurgicales, l’Immunologie, les Techniques médicales, la Démographie, l’Informatique médicale, les actualités médico-stomatologiques, etc.

Les Journées Médicales Balkaniques (J.M.B.)

Les J.M.B. ont commencé d’être organisées à partir de 1967, comme suite de la décision du Conseil général de 1964 (Sofia), tous les deux ans, alternativement avec les S.M.B., la première étant à Bucarest, entre 22-25 octobre.

Entre 1967-2008, ont été organisées 17 J.M.B. en: Bulgarie (2), Grèce (4), Roumanie (7), Turquie (3) et France (1).

Les thèmes ont prévu: la recherche pharmaceutique, les Maladies tropicales, les leucémies, le Goître endémique, les actualités médicales, la Médecine des années 1981-1990, l’Alimentation, l’Urbanisme, l’Hypertension artérielle, les maladies pulmonaires, les Désordres immunologiques,etc.

Les Cours Internationaux de Perfectionnement (C.I.P.)

Les C.I.P. ont commencé en 1967, couplés avec les J.M.B. ou indépendants et ont eu comme thèmes principaux actualités médico-pharmaceutiques et haute spécialisation.

Entre 1967-1997, se sont tenus 24 C.I.P. en : Albanie (1), Bulgarie (2), Chypre (2), Grèce (3), Yougoslavie (1), Roumanie (9), Turquie (2), République de Moldova (1), France (1) et Italie (1) et ont eu comme thèmes: les actualités en médecine, la stomatologie, la Pharmacie et les Sciences fondamentales, les Toxiinfections alimentaires, les Polytraumatismes, les Maladies osseuses, le Diagnostic précoce du cancer, les Parasitoses dans les pays balkaniques et méditerranéens, etc.

Les 71 manifestations scientifiques organisées dans les 76 ans d’activité se sont tenues en : Albanie (1), Bulgarie (10), Chypre (2), Grèce (12), Yougoslavie (5), République de Moldova (3), Roumanie (22), Turquie (12), France (2) et Italie (2).

 

PUBLICATIONS

 

A l’occasion de la III-ème S.M.B. (1935) est paru le “Bulletin de l’U.M.B.”, édité à Bucarest sous la rédaction de M.Popescu-Buzeu.

Le 1er janvier 1939 est paru le premier numéro des “Archives Balkaniques de médecine, chirurgie et leurs spécialités ”, sous la rédaction des J.Chryssikos, M.Yoël et A.Hadjigeorges, dans Ed.Masson et Cie (Paris), qui, en 1963 est devenu “ Archives Médicales Balkaniques” édité à Bucarest et à partir de 1997 “Archives of the Balkan Medical Union”, édité, aussi, à Bucarest.

En plus, ont été édités la monographie “U.M.B.-sa genèse, son activité et la reprise de ses travaux” par M.Popescu-Buzeu (1962), “Annuaire de l’U.M.B.” (1969) tous les 2-4 ans et “Collection des travaux et manifestations scientifiques de l’U.M.B.” (1972).

 

UNION MÉDICALE BALKANIQUE-ENTENTE MÉDICALE MEDITERRANÉENNE (E.M.M.)

 

En 1952, à Toulouse, s’est fondée “l’Union Médicale de la Méditerranée Latine (U.M.M.L.)” et en 1956, à Damas “L’Union des Médecins Arabes”.

A l’occasion de la VIII-ème S.M.B. (Grèce-île de Cos, septembre 1966), Prof. Michelangelo Sorrentino a soutenu le rapprochement entre U.M.B.-U.M.M.L. par des échanges d’information et la participation aux congrès, relations qui avaient commencé en 1964.

Le V-ème C.I.P. a été organisé à Nicosie (25-26 mars 1970) couplé avec les “Journées Médicales du Proche et du Moyen Orient” (Beyrouth). Prof. P. Ponthus a appuyé le développement entre l’U.M.B. et l’U.M.A. par la coopération des deux organisations.

L’Assemblée générale, à l’occasion de la VIII-ème Session des J.M.B. ( le 3 septembre 1970, Belgrade) a approuvé les deux projets en envisageant la fondation d’une “Entente” entre les trois organisations.

Le Conseil général (Athènes, 16 septembre 1973) a mandaté Acad. A.I.Hadgioloff et Dr. Doc. M.Popescu-Buzeu en tant que représentants de l’U.M.B., pour participer aux “Journées Médicales du Proche et du Moyen Orient” tenues à Ispahan-Iran, le 14 avril 1974, où ont participé l’U.M.A. et l’U.M.M.L., qui ont ratifié la fondation de l’Entente Médicale Méditerranéenne (U.M.B.-U.M.M.L.-U.M.A.) et approuvé la Charte de l’E.M.M. et l’organisation tous les trois ans des Congrès.

Le Ier Congrès de l’E.M.M. a eu lieu entre 29 mars-2 avril 1980 à Damas-Syrie, où ont été approuvés le Statut, le siège (Bucarest), le Secrétaire Général (M.Popescu-Buzeu) et la publication du Bulletin de l’E.M.M. (à Bucarest).

Entre 1980-1992, ont été organisés six Congrès de l ’E.M.M. On a repris l’organisation de ces congrès en 2001, Barcelone-Espagne, 2004, Oradea-Roumanie, 2007, Alicante-Espagne.

 

AUTRES COLLABORATIONS DE L’U.M.B.

 

L’U.M.B. a collaboré avec 24 organisations scientifiques médicales en dehors des Balkans, notamment: l’Organisation Mondiale de la Santé, l’Académie Nationale Médicale de France, l’Association Internationale pour la Recherche Médicale et la Culture (AIRMEC), Paris, l’Association Médicale de langue française de Lyon, Montréal et Paris, l’Association Internationale de Stomatologie (ASI), Paris, la Société Internationale d’Histoire de la Médecine (Montpellier), le Comité International de Médecine Militaire (Liège), l’Institut “Gustave-Roussy” (Villejuif), l’Association Médicale Mondiale (Fernay-Voltaire-France), l’Institut des Sciences de la Santé (Paris), etc, étant établis des accords de collaboration sur divers problèmes de santé, hygiène, actualités médicales, manifestations scientifiques, etc.

 

DR. DOC. MITICA POPESCU-BUZEU (1901-1991)

 

Nous considérons qu’il mérite d’évoquer la personnalité de M.Popescu-Buzeu et sa contribution à la fondation et au développement de l’U.M.B.

Né le 1er décembre 1901, à Niscov-Buzau-Roumanie, après l’école primaire et le lycée, il a suivi les cours de la faculté de Médecine de Bucarest (dans le cadre de l’Institut Médico-Militaire) en devenant secondaire d’urologie et, à partir de 1940, chef du service d’urologie de l’Hôpital Militaire Central (H.M.C.) de Bucarest.

Il a participé à la II-ème guerre mondiale étant décoré plusieurs fois et, en 1947, il prend sa retraite de l’Armée.

Dans le cadre de l’U.M.B. il a eu une contribution remarquable. Ainsi, le 24 octobre 1932, il a présenté le rapport de la fondation de l’U.M.B., le projet du Statut et le mode d’organisation, en étant élu Secrétaire et, depuis 1936, Secrétaire Général. L ’UMB a été considéré “son enfant”.

En 1984, il a subi un accident vasculaire cérébral et a interrompu son activité étant remplacé par le Dr A.Karassi; entre 1987-1988 il reprend son activité. En 1988 il est élu “Président d’Honneur” de l’U.M.B. Sa mort survint le 26 décembre 1991.

Excellent organisateur, il a contribué directement à la fondation de l’U.M.B., à l’organisation de son activité, à la parution des publications de l’U.M.B., à la collaboration avec d’autres organisations médicales internationales et à la fondation de l’Entente Médicale Méditerranéenne.

Son activité sur le plan scientifique est aussi remarquable. Il a élaboré plus de 300 travaux scientifiques, a été le Secrétaire de la société Roumaine d’Urologie et a organisé le IX-ème Congrès International de Médecine et Pharmacie Militaires (Bucarest, 1937).

Pour son activité prodigieuse il a reçu des décorations roumaines de guerre:”La Croix commémorative 1916-1918 (à 16 ans), l’ordre “Croix de la Reine Marie cls.I et II”, la médaille “La croisade contre le bolchévisme“, l’ordre “L’étoile de la Roumanie cl.V avec épée et ruban la vertu militaire” et, aussi, des décorations étrangères: ”L’ordre George Ier “(Grèce), “La Médaille d’or de l’Association des officiers chirurgiens des USA”, “La couronne italienne au rang de chevalier” et “La Légion d’ Honneur au rang de chevalier” (France).

Ses qualités de bon organisateur et animateur, doué d’une mémoire excellente et d’une énergie inépuisable, correcte, très modeste, exigeant même intransigeant, responsable de ses actions et patriote ardent font que Dr. Doc. Mitica Popescu-Buzeu reste indubitablement dans la gallerie des grandes personnalités des fondateurs, organisateurs, animateurs et dirigeants d’institutions médicales et dans notre mémoire comme une personnalité remarquable ayant accompli ses devoirs et un exemple pour les jeunes et les membres de l’U.M.B.

 

PERSONNALITÉS QUI ONT CONTRIBUÉ AU FONCTIONNEMENT DE L’U.M.B.

 

Parmi les personnalités qui ont contribué au bon fonctionnement de l ’U.M.B., on peut évoquer:

  • Secrétaires généraux: Dr. Mitica Popescu-Buzeu (1932-1984;1987-1988); Dr. Arthur Karassi (1984-1986); Prof. Patru Firu (1988-1997); Prof. Vasile Cândea (1997- ).
  • Membres organisateurs des manifestations scientifiques: Albanie: Y.Popa; Bulgarie: Pallianoff, A.I.Hadgioloff, A.Malev, T.Tachev, Petrov, Iv.Vassiliev, Iv.Goranov, St.Baev, V.Alexandrov, F. Ribarova; Chypre: V.Lyssarides, K.Bekiroglu; Grèce: N.Bensis, S.Vlaviaros, Oeconomos, I.Stergiopoulos, Niki Agnantis, I.Karaitianos; Yougoslavie: I.Markovic, Petrovic, A.Karmakay, C.Ilic, J.Vasilievic; Roumanie: N.Gheorghiu, Gr.Benetato, C.Combiescu, St.Milcu, V.Prodescu, M.Bals, I.Turai, N.Angelescu, T.Maghiar, C.Sabetay; Turquie: A.Mouchtar, N.Rifat, K.I.Gürkan, C.Oner, Gotsel, M.H.Altug, S.Ones, S.Ergüney; République de Moldova: Gh.Ghidirim, Gh.Ciobanu; France: J.Huber, M.Huguier; Italie: A.Benanio.

Dans les conditions actuelles, d’après 1989, d’effondrement d’une partie des pays balkaniques, l’activité de l’U.M.B. et la collaboration avec l’E.M.M. ont diminué de beaucoup.
La participation des états de l’ex Yougoslavie est presque inexistente et l’organisation des manifestations scientifiques et l’acquittement des cotisations sont de plus en plus difficiles.
L’U.M.B. et l’E.M.M. pourraient constituer à l’heure actuelle la plus grande organisation médicale et il est souhaitable, pour cette raison, à commencer  des actions qui appuyient à son fonctionnement aux paramètres élevés, fait qu’on espère réaliser à l’avenir.