ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Hyponatremia in cancer patients: Much more than a common electrolytic disorder

144 views

L’hyponatrémie chez les patients avec du cancer beaucoup plus qu’un trouble électrolytique common L’hyponatrémie est un trouble électrolytique commune, fréquemment rencontré chez les patients atteints de tumeurs malignes. En oncologie, la plupart des cas d’hyponatrémie sont causés par le syndrome de sécrétion inappropriée d’hormone antidiurétique (SIADH). Ce syndrome est plus fréquent dans le cancer du poumon à petites cellules.
La plupart des cas d’hyponatrémie développent en présence d’un excès d’eau par rapport au sodium, en raison de l’incapacité des reins à excréter l’eau. Un petit pourcentage des cas présentent une hyponatrémie secondaire à la prise d’eau excessive. SIADH est un diagnostic d’exclusion. Les patients sont cliniquement euvolémiques, sans oedème ou ascite. La présence d’hyponatrémie chez les patients atteints de la maladie maligne est associée aux taux de mortalité intrahospitalière plus élevés, une survie plus courte et l’augmentation de la durée d’hospitalisation.
Le traitement de l’hyponatrémie dépend de la gravité de l’hyponatrémie, les manifestations cliniques et l’état du volume extracellulaire du patient. La prise en charge initiale des patients asymptomatiques avec hyponatrémie euvolémique ou hypervolémique consiste à la restriction hydrique, afin d’obtenir un bilan hydrique négatif. La correction de l’hyponatrémie chez les patients symptomatiques avec SIADH est obtenue avec une solution saline hypertonique. Une nouvelle classe de médicaments pour le traitement de l’hyponatrémie est représentée par les antagonistes de la vasopressine. Mots-clé: hyponatrémie, SIADH, cancer

Full text sources
Share.

About Author

Leave A Reply