ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

La biopsie des ganglions lymphatiques sentinelles suite à la chimiothérapie néoadjuvante dans le cancer du sein avec la dissection des nodules lymphatiques axillaires négative confirmée par la cytologie. Revue de la littérature

40 views

RÉSUMÉ

Introduction: La biopsie des ganglions lymphatiques sentinelles reste la méthode d’or la plus utilisée pour le dépistage de la stadialisation de l’état de l’aisselle chez les patients atteints de cancer du sein. Pour les femmes présentant des tumeurs du sein qui ont une indication de chimiothérapie néoadjuvante (soit cancer du sein localement avancé ou précoce avec facteurs pronostiques défavorables – Her-2 / neu positif ou triple négatif et sans implication initiale des ganglions lymphatiques), la biopsie des ganglions lymphatiques sentinelles est gé- néralement appliquée avant la chimiothérapie néoadjuvante. Néanmoins, de nombreuses études ainsi que les données présentées au Symposium sur le cancer du sein de San Antonio ont démontré que la biopsie des no- dules lymphatiques sentinelles suite à la chimiothérapie néoadjuvante chez les femmes avec des nodules initia- lement négatifs est sure avec un faible taux de récidive.

Objectif: Le rôle de cette revue est de présenter l’ar- gument de l’excision des nodules lymphatiques sentinelles après la chimiothérapie néoadjuvante chez les femmes ayant initialement des nodules lymphatiques cliniquement négatifs.

Méthode: Nous avons effectué une recherche sur Pubmed pour les études qui comprenaient l’évaluation des nodules lymphatiques sentinelles après la chimiothérapie néoadjuvante et axé notre papier sur le taux d’identification des nodules lymphatiques sentinelles, le taux de faux négatifs du statut des nodules lympha- tiques sentinelles ,ainsi que sur le taux de recidive de la maladie. Les mots clés utilisés sont: «cancer du sein»,

«chimiothérapie néoadjuvante», «ganglion sentinelle» et

«réponse pathologique complète».

Conclusion: Les taux d’identification et des faux-négatifs rapportés sur le concept des nodules lymphatiques sentinelles exécutés après la chimiothérapie néoadjuvante ainsi que le taux de survie sans maladie et celui global observés après une période de suivi sont des arguments en faveur de l’idée que la biopsie des nodules lymphatiques sentinelles peut être effectuée en toute sécurité après l’achèvement de la chimiothérapie néoadjuvante dans un procédé unique avec l’opération du sein à la condition essentielle que les nodules lymphatiques axillaires soient (fait cytologiquement confirmé) négatifs à l’examen initial avant de poursuivre à l’initiation de la chimiothérapie néoadjuvante.

Mots- clés: cancer du sein, ganglion sentinelle, chimiothérapie néoadjuvante

Full text sources

Share.

About Author

Nicolae Bacalbasa, Olivia Ionescu, Mihai Dimitriu et Cristian Balalau

Comments are closed.