ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Le purpura thrombopénique immunologique: corrélations entre la gravité de la thrombocytopénie et les signes cliniques

48 views

RÉSUMÉ

Introduction. Le purpura thrombopénique immu- nologique est une maladie hématologique à caractère auto-immun. Les éléments pathognomoniques de cette maladie sont la baisse du nombre des thrombocytes dans le sang périphérique et la présence des anticorps antiplaquettaires. La symptomatologie clinique du purpura thrombopénique immunologique est hété- rogène et varie surtout du point de vue de l’intensité des symptômes. Certains cas sont asymptomatiques ou présentent uniquement quelques légères hémorragies cutanéo-muqueuses, mais des fois le syndrome hé- morragique peut avoir des formes graves et provoquer l’atteinte des muqueuses, du tégument et des viscères (rétine, cerveau, reins).

Le but de l’étude a été de mettre en évidence le rapport entre la gravité de la thrombocytopénie auto-immune et l’intensité des signes cliniques de la maladie.

Méthodes. L’étude s’est déroulée sur 40 patients répartis en deux groupes : le premier groupe comprenant des patients asymptomatiques qui viennent pour des analyses de routine et le second formé de patients présentant une symptomatologie hémorragipare : pétéchies, ecchymoses, épistaxis, gingivorragies.

Résultats. Tous les patients présentent une throm- bocytopénie, ayant une valeur moyenne du nombre de thrombocytes de 45,93 ´ 20,10 ´ 103/μL, tandis que la plupart (80%) d’entre eux ont présenté des anticorps an- tiplaquettaires positifs. Cela démontre l’augmentation de la fréquence du purpura thrombocytopénique immunitaire, contrairement au fait que jusqu’à nos jours il était considéré comme une maladie rare. La valeur moyenne pour les patients présentant des anticorps antiplaquettaires positifs était de 42,91 ± 24,10 ´ 103 / μL, ce qui est nettement inférieur à la valeur moyenne pour les patients avec des anticorps antiplaquettaires négatifs (p = 0,130). Ces résultats prouvent que les fonctions plaquettaires dans un purpura thrombocytopénique immun sont influencées par des anticorps anti-plaquettaires.

En conclusion, l’intensité des symptômes cliniques hémorrhagiques dans le purpura thrombocytopénique immun est en corrélation avec le nombre diminué de plaquettes.

Mots- clés: purpura thrombopénique immunolo- gique, syndrome hémorragique, thrombocytopénie, anticorps anti-plaquettaires.

Full text sources

Share.

About Author

Oana Badulescu, Magda Badescu, Manuela Ciocoiu, Florentina Dudu et Madalina Mocanu

Comments are closed.