ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Malignant lymphoma of the head and neck – therapeutic approaches

52 views

Les lymphomes malins sont au coeur de l’intérêt de la médecine moderne. Parmi les cancers de la tête et du cou, les lymphomes arrivent en deuxième position en termes de fréquence. La plus grande majorité des lymphomes extra-ganglionnaires sont des lymphomes non-Hodgkiniens. Ceux-ci, au niveau des voies aérodigestives supérieures sont repartis en différent catégories, par ordre de fréquence: des lymphomes de la cavité orale, de l’anneau de Waldeyer et du pharynx, des lymphomes des sinus et de la cavité nasale et des lymphomes du pharynx et de la trachée. Les moyens thérapeutiques employés actuellement pour les lymphomes malins sont: la chimiothérapie conventionnelle, la radiothérapie, le traitement chirurgical, le traitement de dernière ligne: l’interféron, les anticorps monoclonaux, la transplantation médullaire, les peptides. Les cytostatiques représentent le principal moyen thérapeutique pour les lymphomes de haut et moyen degré de malignité. Les études ont mis en évidence une toxicité importante, sans bénéfice significatif lors de l’utilisation des cures agressives, comparées au CHOP (Cyclophosphamide, Doxorubicine, Vincristine et Prednisolone), en ce qui concerne la survie à 3 ans mais aussi le délai avant rechute. L’utilisation des protocoles thérapeutiques de 3e génération permet la rémission complète dans approximativement 50% des cas agressifs de lymphome non-Hodgkinien. Dans ce contexte d’efforts soutenus pour poser le bon diagnostic et proposer le traitement adapté en cas de lymphome malin de la tête ou du cou, il semble primordial d’aborder cette maladie dans toute sa complexité, en tenant compte de la clinique, de l’anatomo-pathologie et de la cytogénétique. La collaboration interdisciplinaire, impliquant le chirurgien ORL, le médecin anatomo-pathologiste, l’hématologue, l’oncologue, le radiothérapeute, le nutritionniste, le psychologue, permet la meilleure prise en charge du patient porteur d’un lymphome malin. Mots clefs: lymphomes malins, moyens therapeutiques, traitement complexe

Full text sources
Share.

About Author

Mihail Tusaliu, Tatiana Decuseara, Alexandru Panfiloiu, Bogdan Mocanu, Cristina Maria Goanta, Remus Gabriel Mihalcea, Alexandra Guliga, Andreea-Nicoleta Costache, Mariana Vasilica et Vlad Andrei Budu

Leave A Reply