ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Metastases in daily endocrine practice

46 views

Nous visons à introduire une série de rapports, sur trois cas avec des types différents de propagation de la malignité qui nécessitaient un contrôle endocrinien. Une femme de 70 ans s’est présentée pour une évaluation d’un cancer antérieur de la thyroïde. Elle avait été précédemment diagnostiquée avec une grosseur pariétale de 2 cm. On a réalisé l’opération et le rapport de la pathologie a souligné une métastase cutanée à partir de la version folliculaire et solide du cancer papillaire de la thyroïde.
La thyroïdectomie totale avec la résection des ganglions lymphatiques locaux a été suivie de 100 mCi du traitement par radio-iode 131I et de la thérapie suppresive par la L-thyroxine. Après 6 ans d’absence de la maladie elle avait des difficultés de la respiration. La tomographie computérisée a montré des ganglions pulmonaires de 2 cm. Leur biopsie vient de confirmer les métastases du cancer antérieur en plus de la thyréoglobuline (Tg) élévée, de 300 ng mL, ce qui nécessitait un traitement radio-iode intense et un suivi sévère. Une femme âgée de 62 ans, fumeuse dans ses antécédents, avait déjà subi une thyroïdectomie totale il y a 3 ans pour un cancer papillaire de la thyroïde à variante folliculaire. La thérapie par radio-iode 131I a été ajoutée au traitement suppresseur de lévothyroxine. Un an après, l’imagerie a dépisté de multiples blocs pulmonaires droits. Le rapport histologique post-opératoire a confirmé un adénocarcinome primitif du poumon. La radiothérapie et la chimiothérapie ont été continuées tandis que la Tg est restée faible à 0,2 ng mL. Une femme de 56 ans a été admise pour l’évaluation des tumeurs surrénales. Il y a deux ans on lui a dépistée une tumeur surrénale gauche non-sécrétrice. Pendant le suivi, un carcinome unilatéral du sein a été identifié et traité alors que, lors de l’imagerie en série réalisée à six mois, deux tumeurs du côté gauche et une autre du côté droit, ont été confirmées.
La patiente a continué la chimiothérapie pour le moment. Les métastases de des glandes endocrines, bien que rares, représentent une provocation qui nécessite une approche inter et trans-disciplinaire.
Mots clefs: cancer de la thyroïde, métastases surrénales, thyréoglobuline

Full text sources

Share.

About Author

Adina Ghemigian, Ana Valea, Andra Buruiana, Dana Terzea, Eugenia Petrova, Mara Carsote, Nicoleta Dumitru et Simona Albu

Leave A Reply