ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Obstructive jaundice caused by intrabiliary rupture of a hydatic cyst

106 views

Ictère par obstruction du à un kyste hydatique présentation de cas L’échinococcose est une maladie parasitaire humaine, rencontrée surtout dans la région Méditerranéeme, l’Europe de l’Est, le Moyen- Orient, l’Amérique du Sud et l’Afrique de Nord. Le foie est le site le plus fréquent du kyste hydatique. La rupture intrahépatique est la plus frequente complication de l’échinococcose hépatique. Nous présentons le cas d’une femme, 48 ans, qui avait subi une cholécystectomie il y a 10 jours; elle est arrivée à l’hôpital pour ictère, des douleurs dans le quadrant supérieur droit, des vomissements et de la fièvre. Le l’aboratoire a montré une leucocytose avec éosinophilie, augmentation des valeurs des épreuves hépatiques (transaminases, phosphatase alcaline, gamma glutamyl transférase, bilirubine totale et directe). Le scanning abdominal avait révélé un kyste hydatique du lobe gauche hépatique (segment II) associé avec une dilatation de l’arbre biliaire. La CPRE avait decouvert des membranes kystiques dans le canal cholédoque; nous avons effectué la papillotomie et l’extraction des éléments hydatiques du tractus biliaire. 5 jours après la CPRE nous avons enlevé chirurgicalement le kyste hépatique, qui a eu une communication avec le canal hépatique gauche. Nous avons effectué la périkystectomie et la suture du conduit à gauche.

Conclusions: La présence des éléments hydatiques dans les voies biliaires peuvent être la cause de l’ictère obstructiv dans la zone endémique. CPRE peut être bénéfique, mais la chirurgie reste le traitement de choix pour le traitement des kystes hydatiques du foie. Mots clés: kyste hydatique, échinococcose, l’ictère obstructif, CPRE

Full text sources
Share.

About Author

Leave A Reply