ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Obstructive sleep apneea – Pathophysiological mechanisms and its effects on the human body

177 views

L’apnée obstructive du somneil – mécanismes pathophysiologiques et leurs effets sur l’organisme humain Le ronflement est fréquent parmi la population adulte à une prévalence de 15-18 % pour les femmes et de 35-45 % pour les hommes. Le ronflement est aussi un symptôme évocateur de syndrome d’apnée du sommeil.
Le syndrome d’apnée du sommeil se caractérise par la survenue, pendant le sommeil, d’épisodes d’apnée, à cause de l’obstruction totale ou partielle des voies aériennes supérieures. Il est associé aux comorbidités et une mauvaise qualité de la vie et un coût élevé du traitement.
Le syndrome d’apnée du sommeil est caractérisé par une hypoxie intermittente qui a comme conséquences la majoration du stress oxydant, une inflammation systémique, une somnolence diurne, des troubles cognitives et, en général une baisse de la qualité de vie.
Parmi les complications on retient l’apparition de l’hypertension artérielle, l’insulino résistance, une dyslipidémie.
Cet article revise la littérature récente ayant analysé la prévalence des ronflements et l’association entre les troubles du sommeil et la respiration et ayant identifié les facteurs de risque communs pour les comorbidités citées ci-dessus.
Afin d’étudier la littérature de spécialité on a utilisé une combinaison des mots clés et on a sélectionné les articles en anglais publiés après 2012.
Mots clés: apnée du sommeil, ronflement, facteurs de risque

Full text sources
Share.

About Author

Leave A Reply