ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Pelvic packing – Life saving in a case of placenta percreta with bladder invasion

54 views

L’adhérence placentaire anormale est une complication rare de la grossesse associée aux complications obstétricales maternelles élevées. Le placenta percreta se produit lorsque les villosités pénètrent l’épaisseur du myomètre dans sa totalité et peuvent envahir différents organes tels que la vessie ou le rectum. Il peut provoquer l’hémorragie massive, s’imposant ainsi l’hystérectomie d’urgence. Bien que découvert usuellement au moment de l’accouchement, le diagnostic prénatal de placenta percreta peut être atteint par les ultrasons, la résonance magnétique, la cytoscopie et la colonoscopie. L’extraction manuelle du placenta adhérent est interdite parce que la séparation forcée peut conduire à une hémorragie sévère. L’approche conservatrice (placenta laissé en place, avec ou sans l’administration de méthotrexate, de médicaments utérotoniques et même la ligature bilatérale de l’artère utérine ou des artères iliaques internes) n’est pas efficace et ne peut pas être pratiquée dans une situation d’urgence comme le placenta percreta avec hémorragie massive. Selon la gravité de l’hémorragie et la profondeur de l’envahissement du placenta dans la vessie, l’excision et ou la reconstruction de la vessie peut être nécessaire. D’habitude, il s’impose une approche multidisciplinaire dans un centre tertiaire avec un service de soins intensifs. Le cas peut être extrêmement compliqué même dans un centre bien équippé où le diagnostic de placenta percreta est une surprise peropératoire et par la sévérité surtout de l’hémorragie et quand il n’y a aucune possibilité de transfusion sanguine, plasma et facteurs de coagulation. Nous présentons un rapport de cas suivi d’une discussion sur les alternatives de diagnostic et d’approche du placenta percreta avec l’invasion de la vessie. L’hystérectomie, la restauration de la vessie et de la transfusion sanguine massive étaient des stades de traitement, mais en termes de développement de la coagulation intravasculaire disséminée (CID) et des saignements diffus incontrôlables, un capitonnage pelvien hémostatique avec des champs abdominaux laissés en place a sauvé la vie de la patiente. Mots-clés: placenta percreta, placenta accreta, capitonnage pelvien, l’invasion de la vessie, l’hystérectomie d’urgence

Full text sources
Share.

About Author

M. C. T. Dimitriu, C. A. Ionescu, Irina Pacu, Ana Maria Ciobanu, M. Banacu, Ina Popescu, Iulia Maria Tarcomnicu, Elena Voicu, Petrisor Banu, B. Socea, C. Furau, G. Furau, Nicolae Bacalbasa et F. D. Calin

Leave A Reply