ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Single center experience with chorionic villus sampling

49 views

L’expérience d’une centre unique avec le prélèvement de villosités chorioniques Contexte: Introduite comme une méthode invasive, adressée aux femmes à haut risque génétique, pour le prélèvement de villosités choriales, la biopsie du placenta reste la méthode de choix pour établir le diagnostic prénatal au cours du premier trimestre de la gestation. Méthodes: Les femmes enceintes à risque génétique élevé, entre 11 et 14 semaines de grossesse, ont été adressées à notre institution après un test combiné positif ou après le conseil génétique pour vieillesse (âge de la mère > 37 ans). Les effets secondaires et les complications ont été évalués à 72 heures et à 14 jours après la procédure. Resultats: Entre Janvier 2013 et Juin 2015, « Panait Sârbu » l’hôpital d’obstétrique et de gynécologie à un total de 103 femmes enceintes présentant un risque élevé de grossesse , l’âge médian de 34 ans, ont subi un prélèvement de villosités choriales. Suite à la procédure trois femmes ont présenté des contractions dans les 72 premières heures comme effet secondaire et il n’y avait pas d’avortment. Après avoir effectué des tests génétiques spécifiques nous avons enregistré les résultats suivants: la trisomie 21 a été confirmée dans quatre cas, la trisomie 18 a été découverte dans deux cas, un cas a été diagnostiqué avec triploïdie , un foetus mâle et trois foetus féminins présentaient de la dystrophie musculaire de Duchenne.

Conclusions: Nos résultats indiquent que la biopsie de villosités choriales a un faible taux d’avortment lorsqu’elle est effectuée sous repérage échographique. Nous n’avons pas enregistré de faux résultats positifs jusqu’à présent.

Full text sources
Share.

About Author

admin

Leave A Reply