ARCHIVES OF THE BALKAN MEDICAL UNION

Testicular regression syndrome and extremely elevated anti-thyroid antibodies on a patient with large unilateral polycystic renal mass

38 views

Le syndrome de disparition des testicules (ou l’anorchidie bilatérale), dans le cadre de 46, les différences XY de développement sexuel, peut être détecté tôt au cours de la vie ou la dysgénèse gonadique partielle sont découverts pendant les années adultes aux formes légères d’hypogonadisme. La régression testiculaire peut avoir des antécédents génétiques comme des mutations du facteur stéroïdogène 1 (SF 1) mais elle peut être potentiellement liée à d’autres syndromes et anomalies comme un retard mental, des anomalies rénales, etc. Nous visons à introduire un cas masculin complexe avec une longue histoire médicale y compris le diagnostic tardif de la disparition du syndrome des testicules. Ce cas introduit les défis de distinguer entre le syndrome de la régression testiculaire et les testicules ectopiques chez un mâle adulte présentant une forme légère d’hypogonadisme. En particulier, le syndrome des testicules disparaissant était associé à une forme compressive de thyroïdite chronique de type fibreux avec élévation agressive d’anticorps anti-thyroïdiens incluant aussi après la thyroïdectomie une grande masse multi-kystique unilatérale apparemment bénigne au niveau du rein. Mots-clé: régression testiculaire, thyroïdite chronique, kyste rénal

Full text sources
Share.

About Author

Adriana Gruia, Alina Dumitru, Mara Carsote, Andra Morar et Ana Valea

Leave A Reply