ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Association of the genes IL-4(C-590T), TNF-A(G-308A), PRSS1(R122H) and CFTR(DELF508C) with cytoltsis syndrome activity in patients with acute edematous pancreatitis

210 views

Association des gènes IL-4 (C-590T), le TNF-α (G-308A), PRSS1 (R122H) et CFTR (DELF508C) avec l’activité du syndrome cytolytique chez les patients atteints de pancréatite aiguë oedémateuse Introduction: La pancréatite aiguë est un trouble multifactoriel lié à des facteurs héréditaires. La plupart de chercheurs se concentre sur le polymorphisme des gènes candidats de pancréatite aiguë ou chronique: PRSS1, SPINK1 ou CFTR, et ne prennent pas assez en compte l’influence du système immunitaire par le polymorphisme des gènes IL-1β, IL-4, IL-6, TNF-α et d’autres. Méthodes: L’évaluation du syndrome de cytolyse est effectuée par la détermination de l’activité d’AST et d’ALT. On a calculé aussi le coefficient de Ritis comme l’un des facteurs portals supplémentaires d’agression pancréatique. Les études de génétique moléculaire effectuées aux 101 patients contenaient la détermination du polymorphisme des gènes: IL-4: (C-590T), TNF-α (G-308A), PRSS1 (R122H) et CFTR (delF508). Résultats: La distribution des génotypes chez les patients examinés et saines comme suit: d’après le gène PRSS1 (R122H) on a trouvé dans tous les groupes le GG-génotype (100%); par le gène CFTR (delF508) – 3 personnes NM-génotype (2.97%), chez 98 – NN-génotype (97.03%), chez le groupe de personnes saines on a rencontré que de NN porteurs; par le gène TNF-α (G-308A) – chez (81.19%) de patients le GG-génotype, chez (18,81%) de personnes le GA-génotype; par le gène IL-4 (C-590T) parmi les patients on a trouvé 58 (57.43%) de patients avec le génotype CC, 34 (33.66%) – avec le génotype CT, 9 (8.91%) – avec le génotype TT de mutation, parmi le personnes saines – 26 (65%), 11 (27.5%) et 3 (7.5%), respectivement (χ2<1.0, p>0.05). L’activité AlAT généralement était aussi plus élevée chez les personnes avec le gène T-d’allèle IL-4 que chez les patients avec le génotype CC à 1.77 (p=0.009) et de 2.33 fois (p=0.008).

Conclusions: Le polymorphisme des gènes CFTR (delF508), PRSS1 (R122H) et TNF-α (G-308A) chez les résidents de la Bucovine du Nord n’est pas associé à l’activité du syndrome cytolytique chez les patients atteints de pancréatite aiguë oedémateuse. La présence du gène T-allèle IL-4 chez ces patients est caractérisée par une activité élevée d’AcAT (en 2.03-2,9 fois) et l’AlAT (en 1.92 et 2.11 fois). Mots-clés: pancréatite, polymorphisme, gène, PRSS1, SPINK1, CFTR, IL-4, alanine aminotransférase, aspartate aminotransférase

Full text sources
Share.

Leave A Reply