ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Intrauterine insemination in idiopathic infertility

487 views

Introduction: L’infertilité affecte habituellement environ 1 parmi 7 couples et elle est définie comme l’absence de la conception après une année de sexe non protégé. Le diagnostic de l’infertilité idiopathique est mis seulement si les analyses d’évaluation de l’infertilité de base (l’analyse du sperme, le test de la potence tubaire, l’ovulation) ne montrent aucune erreur qui justifie l’absence de la grossesse. L’incidence de l’infertilité de cause inconnue est de 15-30%. Buts: Le but de l’étude est de déterminer l’efficacité de l’IU pour les couples qui souffrent d’infertilité idiopathique, tant en ce qui concerne le taux d’obtenir une grossesse que le taux de nouveau-nés vivants par rapport à d’autres méthodes (l’acte sexuel programmé avec surveillance constante échographique de l’ovulation et les techniques de reproduction humaine assistées). Matériel et méthode: Nous avons conduit une étude prospective, comparée dans un groupe de 65 patientes âgées au-dessous de 37 ans, entre 2014 et 2015.
Nous avons divisé au hasard les 65 personnes du groupe d’étude en 3 sous-groupes, selon le désir de la patiente: le groupe A – pour lequel l’option du traitement choisi etait le monitorage échographique constante (périodique) de l’ovulation et l’acte sexuel programmé; le groupe B, le traitement choisi était IIU et le groupe C, le traitement choisi résidait en la technique de la reproduction humaine assistée.

Résultats: Parmi le nombre total de 65 patientes incluses à notre étude, 9 patientes (13,85% du total des patientes) ont obtenu une grossesse et 44,44% des grossesses ont été obtenues par FIV (fertilisation in vitro) (4 grossesses obtenues par FIV – sous-groupe C, comparées au total de 9 grossesses des sous-groupes A, B, C). A partir de 9 grossesses obtenues, 3 étaient multiples, ce qui conduit à un taux de chances de grossesse multiple de 33,33%. Conclusion: Nous considérons la reproduction humaine assistée comme une thérapie de choix concernant cette pathologie, d’autant plus que toute autre option de traitement est une consommation du temps et l’âge de la patiente est une variable principale lorsqu’il s’agit du succès du procédé.

Full text sources
Share.

Leave A Reply