ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Utrasound aspects on female precocious puberty: Short commentary

303 views

Aspects échographiques sur la puberté précoce des femmes: bref commentaire Introduction: La puberté précoce représente une condition difficile. La norme d’or pour le diagnostic de la puberté précoce centrale (PPC) est le test de l’hormone de libération de la gonadotropine, mais son utilisation ne limite pas la valeur de l’échographie qui est très utile comme instrument de dépistage et de pronostic.

Rapport de cas: Une jeune fille de 8 ans avec douleur au mamelon droit a été examinée à l’aide d’une sonde linéaire de 15 MHz qui a révélé une image de 10 mm sous la peau, compatible à une poitrine naissante ayant 2 canaux. Les ovaires ont été analysés à l’aide d’une sonde courbe 7 MHz et ont révélé un ovaire droit d’une longueur de 15 mm. L’ovaire gauche a une longueur de 21 mm. Une jeune fille de race blanche âgée de 7 ans et 9 mois à PPC idiopathique basée sur les aspects cliniques (hauteur +1,9 SD supérieures à la limite normale pour l’âge, du sein stade Tanner de 2 3), l’âge osseux de 10 ans et les résultats des tests de la GnRH (pointe LH après 4 heures de 2 mUI mL, le pic de l’estradiol après 24 heures de 112 pg mL). L’échographie mammaire a montré la glande mammaire droite de 2 mm avec aspect nonhomogène et la glande mammaire gauche de 6,1 m. L’utérus lors de l’examen échographique avait 28.5 11 18 mm, associant la zone visible de l’endomètre du modèle linéaire, et l’aspect multi-folliculaire des deux ovaires mesurant de 25.5 par 15 mm. Conclusion: Différentes fenêtres d’échographie sont nécessaires pour les filles avec la puberté précoce; l’absence de corrélation entre les observations liées à échographie du sein et de l’utérus nous donne l’occasion d’affirmer que le sein est plus sensible à la stimulation ovarienne que l’utérus. Mots-clés: sein, puberté précoce, l’utérus, les ovaires, l’échographie

Full text sources
Share.

Leave A Reply