ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Acidose lactique et metformine

290 views

La metformine est l’antidiabétique oral de référence dans le traitement du patient diabétique de type 2 en l’absence de contreindications. Le mécanisme d’action consiste en une diminution de l’insulinorésistance avec baisse de la production hépatique de glucose et augmentation de son utilisation périphérique.
L’incidence des acidoses lactiques liées à la metformine est quasi nulle si on respecte la bonne prescription et les contre-indications d’administration. Les buts de cette présentation sont de préciser à partir d’un cas clinique les mécanismes physiopathologiques impliqués dans la survenue d’une acidose lactique lors d’un traitement par biguanide, de bien diagnostiquer cette pathologie pour une meilleure prise en charge. On présente le cas d’une patiente de 65 ans amene en salle d’urgences en état de coma.
La démarche diagnostique et therapeutique nous ont confirmé la suspicion d’un coma induit par une intoxication au metformine. Le dosage de la metformine pour confirmation a été fait dans un laboratoire à l’étranger. La metformine peut induire une acidose lactique en cas de surdosage volontaire ou non surtout quand il existe une autre cause induisant une acidose métabolique.
Le traitement curatif repose sur un traitement symptomatique et l’épuration extrarénale qui permet l’élimination de la metformine et la suppléance de l’insuffisance rénale fréquemment associée. Le traitement principal est le traitement préventif qui impose un respect de l’administration et des contre-indications

Full text sources
Share.

Leave A Reply