ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Hasimoto s thyroiditis and breast cancer: coincidence or correlation?

386 views

La thyroïdite de Hashimoto et le cancer de sein: coïncidence ou corrélation?
Introduction: Les associations entre le cancer du sein et les maladies de la thyroïde ont été rapportés mais, il n’y a aucune preuve convaincante concernant le rôle causal des maladies de la thyroïde manifesté dans le cancer du sein.
Dans ce contexte, nous présentons le cas d’une patiente d’âge moyen avec un cancer du sein et une thyroïdite auto-immune chronique en essayant d’établir une corrélation entre les deux affections. Présentation de cas: Une femme âge de 58 ans, non-fumeuse, a été diagnostiquée et traitée pour un cancer du sein droit à l’âge de 55 ans. La mammographie et l’échographie ont révélé une masse suspecte de 2 cm au sein droit. Il n’y avait aucune preuve d’anomalies du sein gauche aux examens physique et radiologiques. La biopsie à l’aiguille fine de la masse tumorale a montré un carcinome canalaire sans infiltrations dans les structures environnantes. Une mastectomie unilatérale avec l’excision du ganglion sentinelle a été effectuée. On a ajouté de la radiothérapie et trois cycles de chimiothérapie. Un an plus tard la patiente présente de la fatigue marquée, une somnolence diurne et des troubles intestinaux. La fonction thyroïdienne et le profil de l’auto-immunité ont montré: une augmentation des anticorps thyroïdiens et de la l’hypothyroïdisme et le modèle hypo-échogène à l’échographie, ce qui suggère la thyroïdite auto-immune. On a recommandé le traitement par la lévothyroxine chaque jour. La patiente a associé les facteurs de risque métaboliques comme l’obésité, l’hypercholestérolémie, l’hypertriglycéridémie. L’évaluation osseuse a trouvé de l’ostéoporose avec une thérapie hypolipémiante faible, de l’acide zolendronique de 5 mg injectable annuellement. Ont été recommandés des suppléments de calcium et de la vitamine D. La patiente sera suivie par une équipe multidisciplinaire en ce qui concerne la thyroïde, les os et le profil oncologique.

Conclusions: Il y a encore une controverse sur les éventuelles corrélations entre le cancer du sein et les maladies de la thyroïde en distribunant les interactions des anomalies des cytokines communes entre l’hormone de la thyroïde et les oestrogènes dans les tissus hormono-sensibles. Chez notre patiente, le développement de la thyroïdite auto-immune à l’hypothyroïdie suite au cancer du sein semble accidentel. Mots clés: cancer du sein, thyroïdite auto-immune, hypothyroïdie, anticorps anti-thyréoperoxidase, hormone de stimulation thyroïdienne

Full text sources

Share.

Leave A Reply