ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Radiation induced lung disease: A risk to assume

488 views

La maladie de la fibrose pulmonaire de rayonnement est une complication importante de la radiothérapie thoracique pour les différentes formes de tumeurs malignes intrathoraciques.
L’incidence de la maladie varie et elle est influencée par la dose totale administrée, le degré de fractionnement, le champ de rayonnement et de chimiothérapie antérieure.
Il y a deux phases de la maladie: aiguë (pneumopathie radique) et chroniques (fibrose de rayonnement). Nous présentons le cas d’une femme de 86 ans qui a été admise pour dyspnée progressive. Elle avait des antécédents de cancer du sein droit diagnostiqué en 2009, traité avec la chimiothérapie et la radiothérapie, l’hypertension artérielle, fibrillation auriculaire permanente et diabète sucré. La tomodensitométrie avec haute résolution a révélé du liquide péricardique, un épanchement pleural bilatéral (le plus important sur la droite) et une opacité ronde, imprécisément délimitée, dans le lobe supérieur du poumon droit.
L’opacité avait des caractéristiques similaires par rapport aux examinations avec rayons X précédentes. La patiente a été diagnostiquée avec insuffisance cardiaque et maladie de la fibrose pulmonaire de rayonnement. Sous traitement par bêta-bloquant, un antagoniste du calcium, diurétique, anticoagulant et oxigenotherapy, l’évolution a été favorable, la patiente étant déchargée cinq jours plus tard. En face d’un soupçon d’une maladie pulmonaire de rayonnement nous devons toujours la différencier de la malignité récurrente ou de l’infection superposée.

Full text sources
Share.

Leave A Reply