ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Aromatase inhibitors for breast cancer: Awareness of non-metastatic bone loss

366 views

Introduction: Le inhibiteurs de l’aromatase (IA) sont suppresseurs de l’activité de l’enzyme aromatase comme les non stéroïdes comme l’anastrozole ou le létrozole et les stéroïdes comme l’exémestane. Ils sont utiles pour le cancer du sein en tant que ligne adjuvante. Le dépistage de la densité minérale osseuse (DMO) est nécessaire parce que la perte d’oestrogènes augmente considérablement le risque d’ostéoporose. Nous visons à présenter un aperçu des aspects des IA liés à l’os. Ceci est une mini-revue (recherche de PubMed).

Données générales: Une équipe multidisciplinaire est nécessaire. La DXA, l’évaluation FRAX et le score de l’os trabéculaire (SOT) sont utiles avant commencer la thérapie. En tant qu’options, l’acide Zolendronique, 4 mg, tous les 6 mois par voie intraveineuse, le denosumab 60 μg, tous les 6 mois, par voie souscutanée ou même l’alendronate, le risédronate, l’ibandronate par voie orale sont considérés. La thérapie est continuée au moins pendant le traitement avec AI. L’exercice physique, la vitamine D et des suppléments de calcium sont nécessaires. Les patients présentant une DXA adéquate et sans risque de fracture doivent être suivis; si elles perdant de la densité osseuse à 1 ou à 2 ans, un traitement anti-ostéoporotique doit être commencé. Si un patiente présente une perte de la densité osseuse après 1 ou 2 ans de bisphosphonates par voie orale les médicaments injectables sont préférés. Les seuils caractèristiques de l’intervention bases sur des recommandations générales ne présentent pas une décision individuelle. En dépit de tous ces aspects de la gestion, un grand nombre de femmes atteintes du cancer du sein ne sont pas encore testées; ou tvaitées pour l’ostéoporose induite par les médicaments presents pour le cancer.

Conclusion: Un indice élevé de perception est nécessaire dans le système endocrinien de l’ostéoporose qui poursuit au domaine oncologique du cancer du sein chez les femmes qui sont traités avec des inhibiteurs de l’aromatase.

Full text sources
Share.

Leave A Reply