ISSN ONLINE: 2558-815X
ISSN PRINT: 1584-9244
ISSN-L: 1584-9244

Uterine fibroid and diffuse uterine fibromatosis – Two different entities – A prospective study

303 views

Le fibromyome et la fibromatose utérine – deux entités distinctes – étude prospective Le fibrome utérin ou le fibromyome est la plus commune tumeur bénigne humaine et il est la tumeur la plus fréquente dans le système reproducteur de la femme. Les fibromes utérins affectent des millions de femmes partout dans le monde et encore ils sont majoritairement traités chirurgicalement.
Et en Roumanie aussi, le fibromes utérin est la cause la plus fréquente pour l’hystérectomie, environ 60% des cas ayant ce diagnostic en pré-opératoire. Le fibrome utérin est une tumeur bénigne qui apparait très fréquemment chez les femmes à l’âge de reproduction. La prévalence générale des fibromes est comprise entre 20 et 40%
[1]. La prévalence varie selon l’âge et est plus élevée dans la dernière partie de la période fertile, environ 35-40% des femmes de plus de 40 ans ont des fibromes utérins. L’incidence rapportée dans différentes études est très variable, en fait pour déterminer la prévalence exacte des fibromes de l’utérus l’ultrasonographie est nécessaire dans un groupe de population choisie au hasard, statistiquement significative
[2]. D’autre part, la tendance actuelle des femmes d’ajourner la grossesse au-delà de 30 ans, mais aussi les troubles de fertilité plus fréquents ont conduit à la nécessité d’analyser le fibrome par rapport à la fertilité. Nous avons pris une plus grande responsabilité pour aborder cette question de la recherche prenant en considération sa haute incidence d’une part, et le fait que les fibromes utérins sont considérés comme quelque chose de ?commun” dans la pathologie gynécologique, qui ne peut plus apporter rien de spectaculaire du point de vue scientifique, d’autre part. Nous avons commencé une étude prospective destinée à analyser l’endomètre et le myomètre histologique, ultrastructurale et immunohistochimique chez les patients présentant des fibromes utérins bien définis par rapport aux patients ayant de la fibrose utérine diffuse, partant du principe que ces deux aspects sont très semblables mais différents dans la pathologie utérine au niveau ultrastructural et en termes de participation des différents facteurs profibrotiques et des facteurs angiogéniques et en termes de répartition variable des divers récepteurs hormonaux.
Les résultats partiels montrent des différences statistiquement mais pas si importantes en termes épidémiologiques, cliniques et chirurgicaux. Les résultats histologiques et immunohistochimiques continueront d’être recueillis et interprétés afin de comprendre les similitudes et les différences entre ces deux entités surtout. Mots-clés: fibrome utérin, léiomyome, fibrose utérine diffuse, l’apparition de l’endomètre dans la fibrose utérine diffuse, l?immunohistochimie, tissu musculaire lisse

Full text sources
Share.

Leave A Reply